Ce que vous devez savoir pour survivre au projet de loi 141 comme courtier en assurances collectives

 

Le secteur financier québécois connait beaucoup de remous suite au dépôt du projet de loi 141. Depuis son adoption en juin 2018, l’industrie de l’assurance et des services financiers se prépare pour une évolution technologique sans précédent.  

Quel sera l’impact du projet de loi 141 sur votre firme de courtier en assurances collectives? Voici comment faire de ce changement un levier pour votre entreprise: 

 L’adoption du nouveau projet de loi 141  

Dès le 13 juin prochain, les assureurs pourront désormais vendre leurs produits financiers en ligne, et ce, sans représentant. En effet, l’AMF n’émettra aucune contrainte quant à la nature des produits d’assurances distribués via le web. Les entreprises pourront ainsi contourner les courtiers, en soumissionnant leurs besoins en assurance collective directement auprès des compagnies d’assurances. 

«Les acteurs de l’industrie qui bénéficieront de cette loi seront ceux qui auront la capacité financière de développer rapidement des outils technologiques performants.»  

Afin d’avoir l’information nécessaire pour conseiller les entreprises dans leur choix d’assurance collective, les assureurs devront mettre en place de nouveaux outils technologiques. Cette mise à jour entraînera un virage technologique dans l’industrie de l’assurance collective au Québec. Selon la firme Norton Rose Fullbright, les acteurs de l’industrie qui bénéficieront de cette nouvelle loi seront ceux qui « auront la capacité financière de développer rapidement des outils technologiques performants. »  

Que signifie la nouvelle Loi pour les courtiers en assurances collectives? 

Tout porte à croire que l’environnement compétitif de l’assurance collective s’intensifiera à compter du 13 juin 2019. Non seulement les principaux compétiteurs des courtiers, les assureurs, pourront transiger par Internet, mais les entreprises exigeront un service plus rapide et technologiquement avancé. 

L’ère de stocker les données d’un client dans des filières est donc bientôt révolue. Les attentes de vos clients grandiront tandis que la compétition, prendra les devants technologiquement. Plusieurs courtiers sont inquiets de l’avenir de la profession : sans intermédiaire, la vente représentera d’importantes économies pour les assureurs.  

Quel est l’objectif de cette loi? 

Le but premier derrière cette nouvelle loi est de moderniser l’industrie de l’assurance au Québec et de pousser les acteurs principaux à s’adapter aux demandes du marché. L’adoption de la Loi fera évoluer l’industrie de l’InsurTech au Québec et apportera des technologies novatrices sur le marché. 

Comment est-ce que XRM Tandem peut vous aider? 

Optimiser la productivité de votre courtage ainsi que la qualité de votre service à la clientèle sera essentielle lorsque vos fournisseurs, les assureurs, pourront vendre directement en ligne. Il est temps de miser sur votre propre virage technologique alors que l’industrie évoluera à son tour.   

XRM Tandem gère tous les aspects de la réalité d’un courtier en assurances collectives. De la gestion de vos prospects à la création de vos polices d’assurances, vous couvrez tous vos besoins à partir d’une seule plateforme. 

Nos clients rapportent une économie de temps en saisie de données de plus de 50% grâce à son adoption. De plus, vos données clients seront stockées en un seul endroit. Vous répondrez ainsi aux requêtes et questions de votre clientèle beaucoup plus rapidement. 

Les bienfaits d’une technologie de pointe dans votre courtage:  

  • Diminution de 50% du temps consacré aux tâches administratives 
  • Augmentation de 40% de la précision des informations 
  • Création automatisée de contrats en un seul jour 

 

Discutez avec Jean-François, expert en technologies pour l’industrie des services financiers, de l’ensemble des bénéfices à optimiser votre performance grâce aux dernières avancées technologiques. 

Je veux en savoir plus

 

En bref 

  • Qui? Assureurs, toutes industries confondues (incluant l’assurance collective) 
  • Quoi? Nouvel article dans le Projet de loi 141 de la Loi sur les assurances  
  • 5 octobre 2017 : Dépôt du projet de loi 141 par le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão 
  • 400 amendements effectués à la demande de la Chambre de la sécurité financière et la Chambre de l’assurance de dommages 
  • 13 juin 2018 : Adoption du projet de loi 141 Loi visant principalement à améliorer l’encadrement du secteur financier, la protection des dépôts d’argent et le régime de fonctionnement des institutions financières par l’Assemblée nationale du Québec 
  • 17 Octobre 2018 : Séance d’information publique tenue par l’Autorité des marché financiers (AMF) sur le projet d’encadrement de la distribution de produits financiers par Internet 
  • 10 décembre 2018 : Fin de la séance d’information publique tenue par l’AMF 
  • 13 juin 2019 : Début de la vente en ligne de produits d’assurances 

Téléchargez le ebook!

Remplissez le formulaire ci-dessous afin de recevoir votre guide et apprenez comment améliorer la rétention de votre clientèle en 5 étapes. Le tout gratuitement!

Votre clientèle s’attend à vivre une expérience de service hors pair et à bénéficier d’un accompagnement personnalisé de votre part. XRM Vision met à votre disposition les meilleures pratiques et outils technologiques pour fidéliser vos clients, soutenir votre croissance et améliorer votre productivité.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Remplissez le formulaire ci-dessous pour reçevoir régulièrement des nouvelles sur XRM Vision